mardi 22 décembre 2015

Saines taxes et mulasseries (15)

Grincement de dents mental à chaque fois que j'entends opportunité à la place d'occasion. Ce sont les affairistes américanisés qui empoisonnent notre usage des mots. Sachons traduire: opportunity signifie occasion. Opportunité c'est  appropriateness. L'occasion c'est "ce qui tombe", L'opportunité "ce qui nous mène au port". L'occasion nous allume, tandis que l'opportunité nous conduit. La première est une manifestation du hasard, et la seconde une intervention de la Providence.

dimanche 20 décembre 2015

Secret et mystère

Le mystère est un secret que personne n'a confié à personne, c'est un secret absolu. Certains croyants diront que c'est le secret de Dieu. Ce qui paraît bien court. Le mystère n'a ni fin ni explication. Il est immense comme l'univers et ses au-delà infinis, il est menu et délicat comme un je-ne-sais-quoi ou un presque-rien. Le mystère seul justifie l'existence, pas seulement le mystère de l'amour, mais le mystère de chaque instant et de chaque souffle, le mystère des rencontres et des affinités, le mystère de la poésie, de l'art, du monde matériel et du monde spirituel, le mystère d'être. Le mystère d'être à la fois ici et ailleurs, dans la contingence et dans la transcendance. Le Livre des Prophètes de l'Ancien Testament compare le "pain du mystère" aux "eaux dérobées". Tout secret est à la fin des fins misérable, alors que le moindre mystère est poignant.

dimanche 13 décembre 2015

Saines taxes et mulasseries (14)

Un pluriel +  "qui" est toujours suivi d'un pluriel. On n'écrit pas : "...l'un de ces lieux de mémoire  qui relie..." (Le Monde des livres du 11/12/15). On doit écrire: "qui relient". OU alors: "un lieu qui relie".