dimanche 31 décembre 2017

Etymaginaire (26)

Fontainebleau - Sexe en forme de jet d'eau assis sur deux très lourdes balustrines, deux belles rondeurs sombres d'où jaillit la lumière.

Paradoxeur - pugiliste de façade, débatt(el)eur de galerie, puncheur à la noix d'eau, contradicteur à protège-dents.

Suffoquer - Perdre l'air en poussant des cris d'otarie.

Dicodrome (26)

Famillionnaire - [Comme] un patron qui aurait les manières d'un domestique. Heine parle des façons famillionnaires de Salomon de Rothschild... (cf Gérard Genette, Bardadrac, p.288).

 Rousseaulepleureur - Ecrivain des régions humides du cœur, au tronc droit mais à l'âme épanchée.

Seinsualité - Sensualité régressive et gironnale, en position couchée.

Horizons (40)

Naître tout d'un coup dans la vie sur une route bordée de peupliers, être une femme en amazone et palatine, grande, souple, aux yeux clairs et marcher vite et solidement comme un homme, de cette façon qui rassurait et comme une femme en même temps avec ce petit balancement des hanches; avoir une vie sans légumes : être celle-là!
Jean Giono, Les âmes fortes.

Faits et dits enfantins (563)

Les oreillons leur feraient-ils perdre le sens de l'espace? La nuit dernière Bastien (4 ans)
 est sorti de son lit sans le défaire, et tombé, les pieds vers l'oreiller. Marie (12 ans), quant à elle, ne se souvient pas d'être tombée, mais elle s'est réveillée sur la moquette, à l'autre coin de sa chambre.


Bastien (9 ans 1/2) et moi (53 ans) sur nos vélos. Collision. Bastien est déséquilibré et tombe en douceur sur le côté. Je suis projeté par dessus mon guidon et retombe sur l'épaule droite et la tête. Des pique-niqueurs me secourent et m'aident à m'allonger le temps que se dissipe le malaise qui m'envahit. J'entends l'un d'eux dire à Bastien : "C'est ton grand-père?"

Me voyant accuser douloureusement le coup de ma chute, Bastien me dit : "Pourquoi est-ce qu'on fait pas des routes moins dures? On pourrait mettre du caoutchouc à la place du macadam."

Estacadres (252)

 J'ai remarqué que la plupart des femmes qui montent bien à cheval ont peu de tendresse : comme aux Amazones, il leur manque une mamelle, et leurs cœurs sont endurcis en un certain endroit, je ne sais lequel*.
Balzac, Le lys dans la vallée.
* aux fesses !

Figures médiatiques (91)

Entre un être humain et moi, il n'y a pas grande différence.
Daniel Prévost.

Alexandrins (50)

Sur un chemin couvert de fleurs, un rastaquouère,
Traînant sa botte et sa faciende et sa rapière,
Ecrasait tout sans révérence et sans manière...

samedi 30 décembre 2017

Faits et dits enfantins (562)

Marie (11 ans) a les oreillons deux jours après son frère et demande : "Est-ce qu'il arrive que quelquefois on ne désenfle pas?"


Bastien (9 ans) me dit :"Tu te souviens du chien qui chantait hier? Aujourd'hui, j'aurais bien aimé l'entendre pleurer..." Ajoutant aussitôt : "Je parle par antiphrases, hein papa, tu m'as compris!"

Estacadres (251)

Je fais profession d'amateurisme.

Figures médiatiques (90)

C'est Pétain lui-même qui aurait surnommé Gestapette son ministre de l'Education Nationale Abel Bonnard.

Alexandrins (49)

...L'aquiloria des falaises de la folie

vendredi 29 décembre 2017

Faits et dits enfantins (561)

Marie (11 ans) sait depuis quelques jours que le mot "ingénu(e)" ne signifie pas "qui a du génie".


Promenade à vélo dans les environs de Strasbourg. Bastien (9 ans) dit : "Il chante bien pour un chien", de l'animal qui pleure sur un balcon, (mél)odieusement abandonné par ses maîtres.
Plus tard, nous passons devant le château de Pourtalès (forêt de la Robertsau). Il lit : "Restaurant gastronomique" et dit : "Avec le prix des plats, moi je dirais plutôt Restaurant astronomique!"

Estacadres (250)

Celui qui sait une chose ne vaut pas celui qui l'aime. Celui qui l'aime ne vaut pas celui qui en fait sa joie.
Confucius.

Figures médiatiques (89)

Steve McQueen, "blond à l'extérieur, mais très brun à l'intérieur..."
X...

Alexandrins (48)

Lui-même il se ferma les yeux, puis il mourut.

jeudi 28 décembre 2017

Faits et dits enfantins (560)

Depuis la classe de 6è, chaque matin d'un jour ouvrable, Marie (11 ans) me dit : "Pense à moi de telle heure à telle heure et de telle heure à telle heure (elle a soit une interro. de géo- histoire, soit un devoir de maths, soit une épreuve de gym, etc.). Quand elle va à sa leçon d'équitation, elle dit : "pense à moi pour que j'aie tel ou tel cheval et non pas tel autre".


Aujourd'hui, Bastien (9 ans) s'est essentiellement adonné aux messages en morse et au cracher de noyaux. Demain, nous devons lui acheter un nouveau vélo (sur son petit six ans-fillette, il a fait 27 km avant-hier en ma compagnie). Demain, nous devons faire Maisnil-Fressin par les petites routes (au moins 35 km).

Estacadres (249)

A défaut d'être amateur d'une chose, il faut en être professionnel.

Figures médiatiques (88)

... ce ton étrange [de Michael Lonsdale] qui tient de la patenôtre et de la suggestion hypnotique.
François Forestier, Nouvel Obs. 2150 du 19/01/06.

Alexandrins (47)

L'archer tendit sa corde avec son arrow-gant...

mercredi 27 décembre 2017

Faits et dits enfantins (559)

Poëme
Le Temps
Qu'est-ce qui passe si vite?
C'est le temps.
Quand est tout de suite?
Maintenant.
Qu'est-ce que tout à l'heure?
On n'en sait rien.
Qu'est-ce qui nous fait peur?
Ce qui se passera demain.

Le temps glisse, rapide
Sans jamais s'arrêter
Sur des faits bêtes et insipides
Sur des morts et des blessés.
Mais il ne s'arretera donc jamais,
Pour pleurer tous ces décés,
Pour s'attarder devant un amour!
Mais non, il continue, toujours, toujours...
Marie 11 ans).


Bastien (9 ans), à qui sa mère demande s'il aimerait bien retourner dans son ventre, répond : "Oui, mais avec mon piano..." et tout une ribambelle de jeux, de jouets, de livres, qui lui permettraient de ne pas s'ennuyer - comme si on pouvait s'ennuyer au paradis! (?)

Estacadres (248)

L'amateurisme ne vaut que pour l'amour... et tout ce qu'on aime.

Figures médiatiques (87)

L'impétueux envol de Ségolène Royal dans les sondages d'opinion, c'est l'irruption d'une porcelaine dans un magasin d'éléphants.
Jacques Julliard, Nouvel Obs 2149 du 12/01/06.

Alexandrins (46)

Eole en son vaisseau fait bruire ses fuseaux.

mardi 26 décembre 2017

Faits et dits enfantins (558)

"Réflexions.
C'est aussi l'âge de l'amour, des débuts de lettres d'amour, des succés et des déboires, des larmes et des baisers. On attache aussi plus d'importance à son physique, à son image."
Marie, 11 ans (décembre 1989).


Cette nuit Colette, la chatte, nous a rapporté une taupe, dont elle a répandu tripes et morceaux sur les carreaux de la cuisine. Je nettoie, avant de réveiller Bastien et de lui raconter la chose. C'est alors qu'il me rappelle une vieille dette : "Tu me dois 30 francs, souviens-toi."  Il verse son lait sur ses corn flakes , puis il ajoute : "Et Colette doit une taupe au jardin!""

Estacadres (247)

La grande figure d'une civilisation qui se libèrerait serait celle de l'amateur.
Barthes, Le jeu du kaléidoscope, in Les Nouvelles littéraires du 13/01/75.

Figures médiatiques (86)

Philippe de Villiers par François Reynaert : "Je m'étonne juste que personne n'ait renvoyé au nasillard vicomte une question de base : en quoi ce type est-il qualifié pour décerner des brevets d'amour de la France? La France dont il rêve, c'est une sorte d'Albanie catholique coupée du monde, vitrifiée dans des fantasmes de croisade, un pays dont les Français ne voulaient déjà plus en 1905."
In Nouvel Obs. 2166 du 11/05/06.

Alexandrins (45)

L'âme sœur en amour n'exclut pas le confrère.

lundi 25 décembre 2017

Faits et dits enfantins (557)

"Réflexions.
C'est aussi l'âge bête, les rires sans motifs, les boutons rouges, hideux. Quoi que les apparences laissent apparaître un caractère débile, dans le fond, c'est l'angoisse, la nervosité, que cherchent à masquer ces gros rires."
Marie (11 ans) en décembre 1989.


Bastien (9 ans) dit à sa mère : "Vous, les instituteurs et les professeurs, vous donnez tout votre savoir aux enfants... Vous le donnez, et pourtant vous le gardez toujours..." Perplexité admirative.

Estacadres (246)

L'amadou est une substance qui s'enflamme facilement : il tire son nom (provençal) de l'amoureux qui s'enflamme : c'est le "sentimental" qui permet de nommer le "matériel".
Roland Barthes, Digressions, in Promesses, n° 29 (1971).

Figures médiatiques (85)

En guise de punition pour tous ses navets, [le cinéaste] Michael Winner est devenu le chroniqueur gastronomique du Sunday Times.

Alexandrins (44)

Au réveil le matin je range autour de moi
Le monde. Et la journée s'abandonne à son poids.

dimanche 24 décembre 2017

Faits et dits enfantins (556)

Marie (11 ans) a un nouveau cahier qu'elle intitule  Réflexions

"J'élabore une nouvelle écriture. A mon âge, c'est très instable; on se demande que choisir, etc... On a des choix pesants à faire."


Bastien (9 ans) a dormi dans notre chambre pour laisser son lit à son grand copain Manu Rodes. Il se réveille en riant comme un fou. "C'est les mouches! Elles me chatouillent les pieds!"

Estacadres (245)

Que si le moi est haïssable, aimer son prochain comme soi-même devient une atroce ironie.
Paul Valéry.

Figures médiatiques (84)

Christine Angot, par Raphaël de Gubernatis : "... aride et polaire comme un prédicateur calviniste..."

Alexandrins (43)

... Méchant amant qui ne caresse, au moins par jeu,
la rose chair qui, en son sein, fait robe à queue.

samedi 23 décembre 2017

Faits et dits enfantins (555)

Après avoir vu en ma compagnie La Petite Vera, sur la tristesse de l'ordinaire soviétique, Marie (11 ans - nous sommes en 1989)  me dit : "Pourquoi ils continuent à vivre si mal ces gens, ils devraient faire la révolution!"


Je dis à Bastien (9 ans), alors qu'un orage s'annonce : "Il va sacrément pleuvoir!
— Ouais! répond-il, il va pleuvoir le saint-sacrement!"

"Bastien, tu regardes L'assassin habite au 21 avec nous?
— Non, ça doit être mortel!"

Il dit : "Moi, je suis un péteur sur gages!
Sur gaz, tu veux dire!"

Estacadres (244)

L'égoïste est le plus rimbaldien des altruistes.

Figures médiatiques (83)

Henry Ford a largement contribué à populariser Les Protocoles des sages de Sion aux USA, dès la parution de cet immonde factum : il en offrait un exemplaire à chaque acheteur d'une de ses voitures! (Révélation du film de Marc Levin : Les Protocoles de la rumeur).

Alexandrins (42)

...Voler comme l'oiseau et non comme la plume...

vendredi 22 décembre 2017

Faits et dits enfantins (554)

Marie (11 ans) met les soutien-gorge et les slips de sa mère, mais elle dort encore avec son chien (en peluche) Lucien.


Bastien (9 ans) : "Maman ne serait pas contente si tu la trompais avec une femme plus jolie qu'elle!"

Bastien a fait hier avec moi sa première (et ma première) balade à vélo de l'année. Lui, sur son petit vélo sans dérailleur qui lui vient de Marie, grimpait allègrement les côtes, et m'obligeait à puiser dans mes réserves pour contrecarrer ses pointes de vitesse...



Estacadres (243)

L'amour de l'existence est le soleil dont l'amour de l'autre est un satellite.
Clément Rosset.

Figures médiatiques (82)

Benigni, par Danièle Heymann : "Il réussit (presque) à démontrer [dans Le tigre et la neige] que l'amour peut tout surmonter. Même l'irritation légitime que provoque son urticante bénignité."
Marianne du 10/02/05.

Alexandrins (41)

Et si la chatte pue, c'est qu'elle est silencieuse
Et convaincue d'un fait : qui ne dit mot con sent.

jeudi 21 décembre 2017

Faits et dits enfantins (553)

Marie (11 ans) a établi à son usage une "liste de ce qu'on ne doit jamais faire".
1) Jamais mettre des trucs démodés.
2) Jamais pleurer en classe sauf cas extrêmement grave.
3) Ne jamais rester 3 mois (maximum) sans garçons.
4) Ne jamais se droguer, fumer et se saouler.
5) Ne jamais "faire golo golo"* avant la majorité ou alors avec pilules (préservatifs de préférence).
6) Ne jamais se laisser avoir de boutons sans y remédier.
7) Ne jamais pas faire de boums.
8) Ne jamais à une boum ne pas danser.
9) Ne jamais sortir avec un mec de 2 ans de moins (sauf cas rares).
10) Ne jamais aller dans une plage de nudistes.
11) Ne jamais se prostituer.
12) Ne jamais jouer dans un film X (ou dans ce genre).
* copuler (en Afrique?).


Bastien (9 ans) : "Pourquoi t'es pas croyant? Moi, je pense 1/3 que c'est vrai, 2/3 que c'est faux".

Il me demande : "Pourquoi les tirelires sont presque toujours représentées [sic] par des cochons?"
[parce qu'elles ont un gros ventre? Parce que l'argent est sale?]

Estacadres (242)

L'altruiste est un égoïste raisonnable.
Rémy de Gourmont, Promenades philosophiques.

Figures médiatiques (81)

J'ai longtemps confondu François Cluzet et Robin Renucci : le premier est né en 55, le second en 56. Cluzet est un peu plus "rigolo" que Renucci. (2005).

Alexandrins (40)

... Et s'il fallait trouver une rime à posture ?
Il suffirait de l'assigner en Imposture !

mercredi 20 décembre 2017

Faits et dits enfantins (552)

Marie a une chatte, Zézette, qui aime mieux boire dans l'arrosoir que dans sa jatte.


A 17 ans, elle a passé l'épreuve de philo du bac L3, et choisi de traiter le sujet : "La passion sans illusions est-elle possible?" Intervention de Bastien ( 9 ans) : "T'avais qu'à répondre oui ou non, pis t'étais tranquille."

Bastien s'interroge : "Et si l'araignée se prenait à son propre piège? ...Est-ce qu'elle  saurait s'en délivrer? Et si elle devenait la proie d'une autre araignée?"

Estacadres (241)

La tête de ton voisin est un petit royaume et son cœur une forêt.
Proverbe peul.

Figures médiatiques (80)

Avec Christine Angot, la littérature se ridenculise.

Alexandrins (39)

Quand les conversations s'embrasent et bouillonnent
Les postillons en sont les vives étincelles.
(Variante : Quand les conversations s'embrasent et bouillonnent
                  D'irisés postillons bien souvent les festonnent.)

mardi 19 décembre 2017

Faits et dits enfantins (551)

Marie (11 ans) a emprunté à notre insu des BD de Reiser. Elle demande  à sa mère : " Qu'est-ce que c'est le point G?"


Programme du "concert" de piano donné par Bastien (9 ans) pour mon 52e anniversaire :

"Nous commençons par 2 quatre mains
LES PETITS AMIS   et
LA VALSE ROSE

Maintenant, nous entamons des vrais morceaux
LES PREMIERS PAS
PETITE ABEILLE BOURDONNE
AU CLAIR DE LA LUNE
LES PETITS SOLDATS DE BOIS
PETIT PAPA
LA TOUR PREND GARDE
J'AI DU BON TABAC
DODO  L'ENFANT DO
CYRANO DE BERGERAC
CHANT ARABE
AIR D'AUTREFOIS
O MA TENDRE MUSETTE
VALSE (Chostakovitch)
MENUET
VALSE (Papp)
LES CLOCHES ENCHANTEES
KITTY O'REEL
SUR LES CANAUX DE VENISE.


Estacadres (240)

Votre amour du prochain, c'est votre mauvais amour de vous-même.
Nietzsche.

Figures médiatiques (79)

... qu'on nous délivre d'"Hannah" et qu'on nous rende Arendt.
Nicolas Weil, Le Monde des livres du 21/10/05 (allusion au psychologisme d'une Laure Adler).

Alexandrins (38)

Les yeux ne pleurent pas du sel que font les larmes.

lundi 18 décembre 2017

Faits et dits enfantins (550)

Marie (11 ans) me raconte le roman de science-fiction qu'elle est en train de lire et me dit que ses héros ont été victimes de "manipulement génital" [manipulations génétiques].


Bastien (9 ans) répète sans cesse : "Achille, tupuducu!" Excédé, je lui suggère de dire la même chose d'autres façons, argotiques, par exemple (tu fouettes de l'oigne, tu coinces du trouffe, tu refoules du pétard, tu repousses du valseur, etc).

Estacadres (239)

Choisissez les sommets, c'est moins encombré.
Charles de Gaulle..

Figures médiatiques (78)

Laure Adler est un personnage de La Bruyère. Recevant Jean-Pierre Vernant, elle ignore la différence entre hellénique et hellénistique ( sans doute trouve-t-elle cette dernière épithète plus chic). Ne voilà-t-il pas qu'elle s'avise d'écrire un livre sur Hannah Arendt, alors qu'elle ne connaît rien à la philosophie, où elle fait la leçon à l'auteur d'Eichmann à Jérusalem, en lui reprochant une "haine de soi juive"!  (2005)

Alexandrins (37)

En dansant elle ondule alors qu'il se dandine,
Arrachant l'harmonie à l'attraction des corps.

dimanche 17 décembre 2017

Faits et dits enfantins (549)

Marie (11 ans), en sortant du collège, hier, me demande : "Papa, qu'est-ce que ça veut dire pucelle ?" Aujourd'hui, alors qu'elle est en train de goûter, elle me dit : "Ça veut dire quoi éjaculer ?"


Bastien (9 ans) dit : "Monsieur [son instituteur] a dit que j'avais fait le meilleur exposé sur la grenouille; il a même dit que c'était aussi beau qu'un poème."

Il demande : "Débridez vos instincts*, qu'est-ce-que ça veut dire? Ça s'adresse aux chevaux?"
*Slogan d'une marque de laitages (Bridel).

Estacadres (238)

Entendre Edgar Faure justifier la constance de ses opinions par le fait qu'il a commencé sa carrière au Parti radical et qu'il s'y trouve encore aujourd'hui me fait immanquablement penser à cette citation fameuse extraite des Mémoires de Saint-Simon : "Monseigneur le duc de Savoie ne se trouve à la fin d'une guerre dans le même camp qu'au début que lorsqu'il a changé de camp un nombre pair de fois."
Jacques  Bagge, in Courrier des lecteurs du Nouvel Obs. 953 du 11/02/83.

Figures médiatiques (77)

Vincent Delerm, le "chanteur", fils de l'autre, vu par X... : "Jeune homme très propre sur lui et très sensible aux bruissements de son nombril."
In Télérama 2909 du 12/10/05.

Alexandrins (36)

Si l'homme est une nuit que sa pensée éclaire
Un homme sans pensée est un veilleur hagard.

samedi 16 décembre 2017

Faits et dits enfantins (548)

Marie (11 ans), qui n'est pas spontanément serviable, réagit parfois contre sa nature, de manière sporadique et spectaculaire. Par exemple, en décidant de faire la vaisselle ou en lavant les meubles du jardin. Ce matin (dimanche), elle nous apporte le petit déjeuner au lit (ce que Bastien - 3 ans - ne supporte pas).


Bastien (9 ans) devient  un bon goal. Il a fait de grands progrès depuis l'an dernier. La cage n'est pas très large mais à son envergure. Sur une centaine de mes tirs au but, il n'en laisse pas passer 10! Je lui fais remarquer que je n'arrive pas à le prendre à contre-pied, comment fait-il?
— J'ai une prédiction à chaque fois. Je te regarde avancer sur la balle, et je sais de quel côté tu vas tirer. (Mais je me trompe, je veux dire : un pressentiment).

Estacadres (237)

Quand on interroge la personne que nous aimons entre toutes, il nous semble que c'est nous qu'on interroge et qu'elle va répondre pour nous.
Valery Larbaud, Enfantines.

Figures médiatiques (76)

Elsa Lanchester est "connue pour avoir été la fiancée de Frankenstein à l'écran et l'épouse de Charles Laughton à la ville. On ne sait ce qui fut le plus dur pour elle."
Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma. Les Acteurs.

Alexandrins (35)

Erections [diérèse] perdues et bandaisons rompues...

vendredi 15 décembre 2017

Faits et dits enfantins (547)

Marie (11 ans), en sixième, vient d'étudier son premier texte littéraire. Elle se plaint à sa mère : "Tu te rends compte, on a passé une heure à faire l'explication d'un texte, alors qu'en le lisant on avait déjà tout compris!"


Bastien (9 ans) dit : "N'est-ce-pas que les grosses femmes peuvent avoir plus d'enfants que les maigres?"

Moi : "Une personne intelligente est capable de comprendre quelque chose qu'elle ne connaît pas et dont elle n'a jamais fait l'expérience. Une personne stupide ne comprend que ce qu'elle a déjà éprouvé.
Bastien : "Et encore!"

Estacadres (236)

L'Alsacien, dans l'histoire de l'Europe, c'est celui qui se retourne pour vérifier que c'est bien de lui qu'il s'agit et qui garde l'air ahuri du volontaire désigné pour la corvée de chiottes.
Marie Muller, Nouvel Obs.  1011 du 23/03/84.

Figures médiatiques (75)

Gonzague Saint-Bris, vu par Patrick Besson : "...Un tigre de papier-calque."

Alexandrins (34)

On peut geler les mots comme on prend les images,
Pour qu'au printemps de la lecture ils reverdissent.

jeudi 14 décembre 2017

Faits et dits enfantins (546)

Marie (presque onze ans) est plus amoureuse que jamais. Sa mère l'a l'autre jour retrouvée en larmes, allongée près de son lecteur de cassettes, et s'éplorant à/en mesure par ces mots : "Je l'aime... Je l'aime..."


Bastien (9 ans) rentre de la place du village, où il jouait au foot avec quelques camarades, sombre, furieux, l'insulte à la bouche. "I' sont cons! j'leur parlerai plus! j'veux plus les voir chez moi!" Je le console et le chien lui fait la fête (aujourd'hui, il ne pense pas à lui décocher de coup de pied). Enfilant ses pantoufles, il nous dit :"Y a qu'mon chien... et mes parents qui m'aiment!"

Estacadres (235)

Un Alsacien qui hachait de la paille à bouche que veux-tu, et qui m'appelait monsieur Chan.
Georges Darien, L'épaulette.

Figures médiatiques (74)

On me voit comme une brave patate, mais en fait je suis un bourgeon avec un cœur d'or.
Shirley MacLaine.

Alexandrins (33)

Le poète amena ses idées en voiture
(Celles qui vont à pied sont toutes de roture!)

mercredi 13 décembre 2017

Horizons (39)

Tout homme enferme quelque chose de terriblement sombre, de prodigieusement amer, de maudissant, de détestant la vie, le sentiment d'être tombé dans une trappe, d'avoir cru et d'avoir été joué, d'être voué à la rage impuissante, à la démission totale, livré à une puissance barbare et inflexible qui donne et qui retient, qui engage et qui abandonne, qui promet et trahit, et qui nous inflige par surcroît la honte de nous plaindre, de la traiter en intelligence, en être sensible, et que l'on peut toucher...
Tout ce fiel est prêt en chacun à se sécréter en abondance, à envahir l'organisme, à noircir le soleil, à changer le vrai en faux, le faux en vrai, l'heure en éternité, et toutes les pensées en aliments d'un feu sombre qui dévore indistinctement la chair, la raison, les talents, les instincts, et parfois le tout- puissant amour de soi-même qui est dans l'homme.
Paul Valéry, Mauvaises pensées, Rivages poche, p. 79.

Etymaginaire (25)

Suave -  Propre et douci par le savon d'avoine. Net de tout poil.

Cisailles - Devrait s'écrire avec un X.

Sinus - Seins nus.

Dicodrome (25)

Encyclopédant - Multicycliste du savoir et cyclope philosophique : raide du cuissard, dogmatique de la pédale, solennel du guidon.

Exerciteux -  Fringalier qui sent l'huile et inspire l'attristance.

Faits et dits enfantins (545)

    Mon pap'

Tu es roi,
Seulement toi,
Pas un pas
S'en ira

Tes tendres yeux,
Sont comme le feu
Quand on me dispute,
Et Qu'on m'insulte.

Pourtant,
Tes pouvoirs sont cachés,
Seulement aux ignorants.
Moi, je les ai trouvés.

La beauté,
Surtout l'intelligence,
L'amour de Sempé
Et surtout pas l'ignorence [sic].

Un brin nonchalant
Assez gourmand*
Peu embêtant
Obsédé par Ciorian [sic].
Marie (10 ans).
*C'est faux.

Bastien (9 ans) me dit : "Admettons que t'aies envie de pisser et de chier en même temps. Tu pisses d'abord, debout. Ensuite, tu essaies de chier. Eh ben, t'auras beaucoup de mal. C'est hyper difficile de chier quand on peut pas pisser en même temps!"

Il s'amuse à écrire en phonétique une "maxime" que nous avons forgée ensemble : "œ kaka kane se pa œ kaka ne, œ kaka fele si."  ([Un caca canin, c'est pas un caca nain, un caca félin, si!] (A propos des crottes du chien et des chattes que nous trouvons dans notre jardin).

Estacadres (234)

L'alpiniste fait des rêves de grandeur quand son sac énorme, mais bien équilibré le fait adhérer puissamment au sol par toute la surface de ses semelles. Pris entre ciel et terre, il a l'impression à la fois d'écraser la terre et de soutenir le ciel. Il est le géant Atlas...
M. Mansuy, L'Imagination de Bachelard. In L'information littéraire, n° 2, 1965.

Figures médiatiques (73)

J'adore Bacri. Sauf qu'il est plus intelligent que moi. Son propos est plus littéraire, plus "de gauche", quoi. Alors que moi, je suis du genre qu'on fusille sous tous les régimes. La droite me dégoûte et la gauche m'ennuie.
Guy Marchand.

Alexandrins (32)

Pourquoi n'y a-t-il pas à l'ombre de soleil?

mardi 12 décembre 2017

Faits et dits enfantins (544)

    Poème de ta fille (à sa mère)

Du grand soleil,
Il descend :
Une mère qui m'émerveille
Qui rit à belles dents.

Ce n'est pas étonnant,
Qu'elle s'énerve
Avec son cœur débordant
D'amour, comme Adam pour Eve.

La nuit,
Quand papa n'est pas là
L'enfant se réfugit[sic] dans le lit,
Et ce sont des rires tout bas.
Marie (10 ans).


Bastien (9 ans) nous dit qu'à l'école, en classe unique, lui, élève de CE2, profite des leçons faites par le maître aux CM1 et CM2. "J'écoute d'une oreille, et je réfléchis de l'autre."

Son expression favorite actuelle : "Qu'est-ce que c'est que ce fouille-merde!" (entendue dans un dessin animé).

Enthousiasmé par la vision épinalière de la Résistance qu'il a découverte avec La bataille du rail, il en a parlé à son maître qui, conquis, lui a emprunté la cassette vidéo du film.

Estacadres (233)

Avec toutes les lettres de l'alphabet employées une fois (plusieurs fois pour le "o" et le "e"), les Anglais ont fait une phrase : The quick brown fox jumps over the lazy dog.

Figures médiatiques (72)

C'est terrible de se coucher avec Casque d'or et de se réveiller avec Mme Rosa.
Yves Montand

Alexandrins (31)

... Et offrit au couteau sa gorge en souriant.

lundi 11 décembre 2017

Faits et dits enfantins (543)

Poème philosophique de Marie (10 ans)

L'heure, l'heure, c'est fou ce qu'elle peut faire changer au son de son tic-tac régulier, elle passe sur les vols, les meurtres, les attentats, les guerres; elle voit pleurer les gens dans la misère; mais pourtant, elle continue.


Je demande à Bastien (9 ans) s'il sait pourquoi les lapins ne portent pas de lunettes.
— Non.
— Parce qu'ils mangent des carottes.
— Ah!
— Tu donnes des carottes à un lapin, qu'est-ce qu'il rejette?
— Ben, des crottes.
— CAROTTES moins CROTTES : le lapin a gardé une lettre...
— Oui, c'est la lettre A.
— Voilà : le lapin a gardé la vitamine A.
— C'est pour ça qu'i' voit très très clair, même la nuit? ... C'est vrai?
— Ben...









Estacadres (232)

Ozone vient du grec ozein qui veut dire répandre une odeur (généralement mauvaise). Les mots comportant deux lettres O sont toujours chargées d'une forte connotation érotique (Sodome, Gomorrhe, Zoophilie, etc). C'est que le premier O est de nature orale, le second de nature anale. Les mots en OO rapprochent ainsi les deux sphincters érogènes du corps humain. Quant au trou de l'ozone, il va de soi qu'il ne pouvait se situer au-dessus de l'Arctique - pôle oral du globe terrestre - mais qu'il fallait le placer au niveau de l'Antarctique, pôle anal de la terre.
Michel Tournier, Célébrations, p. 302.

Figures médiatiques (71)

Diaphane et frivole, avec un rire en escalier ponctué par un soupir amer, Anouk Aimée redonne tout son sens au mot "apparition".
Marine Landrot, in Télérama 2905 du 14/09/05.

Alexandrins (30)

... Mon rouleau de printemps dans sa laitue d'automne...

dimanche 10 décembre 2017

Faits et dits enfantins (542)

Marie (10 ans), furieuse de devoir porter un appareil dentaire, se déchaîne contre l'orthodontiste *, rature la lettre de celui-ci, la ponctue de "sale con, va!" et de "C'est même pas vrai!", entoure "dévoués" (sentiments dévoués), "DEVOUES! n'importe quoi! Il se fout de moi comme de sa 1ère dernière chemise!" Elle ajoute : "Qui est CON? rose* bonbon, rose bonbon!"
*M. Rose.


Alors que Bastien (9 ans) met en permanence son point d'honneur à roter et péter bruyamment, sa sœur (17 ans) a tout à l'heure laissé échapper un petit rot aussi inattendu qu'incongru. Bastien en reste ébahi puis, la surprise passée, lui donne des conseils d'ancien : parce que, lui dit-il, "ce rot que tu viens de nous faire, Marie, c'est un rot de débutante."

Estacadres (231)

B, la forme bedonnante de "Bibendum"... la moue lippue d'un "bébé" ou l'allure molle d'un "bémol".
Michel Leiris, Biffures.

figures médiatiques (70)

Le héros plein de pep' de Retour vers le futur est incarné par une petite révélation d'acteur qui a nom Michael J. Fox. Il est grave, sérieux, comique, acrobate, musicien, séducteur, psychologue, anxieux, déterminé, fort, sensible, rêveur, homme d'action, généreux, éperdu, doux, courageux, plein de rêve et de joie de vivre... Le type même du jeune héros américain qui traverse les époques, petit de taille et grand de cœur : un descendant de Mickey Rooney et James Cagney, bien dégainé et de joli visage.

Alexandrins (29)

Et mes yeux grands ouverts saignent sous le khamsin

samedi 9 décembre 2017

Faits et dits enfantins (541)

Pour maman :
"Excuse-moi pour le mot d'hier, mais, avec ma grippe, je me suis énervée." (Marie, 10 ans).


Depuis qu'on lui a offert un chronomètre, la vie quotidienne de Bastien (9 ans) a changé. A la qualité des actes courants de chacun s'ajoute une sorte de coefficient de quantité temporelle : combien de temps mettra-t-on à faire ceci, combien de cela fera-t-on en 10 secondes ou une minute... Exemples : bien sûr il s'invente des parcours et mesure le temps qu'il met à les accomplir, jusqu'à ce qu'il établisse un record de vitesse quasi imbattable; mais tout peut se mesurer : le temps mis à avaler son petit déjeuner, celui qu'on met à franchir la cour ou monter l'escalier, à trouver la traduction en espagnol d'un mot anglais, etc. Derniers records à "faire tomber": celui de Bastien qui pisse est de 50 secondes 19 centièmes (il faut l'allonger), celui de Bastien en apnée (23 secondes 91 centièmes), enfin celui d'Achille avalant sa pâtée : 2 minutes 58 secondes 56 centièmes.

Estacadres (230)

Etre fait comme un Z c'est être contrefait, tordu, cagneux, etc.

Figures médiatiques (69)

Il y a d'emblée ce regard pâle, comme échappé des brumes, qui observe le monde à distance, ces paupières lourdes que Gainsborough, Matisse ou Otto Dix auraient volontiers peintes. Il y a ce visage à la beauté sauvage, cette voix grave et posée, sortie des profondeurs. Il y a ces airs absents, ces manières d'abandon qui laissent deviner une âme tourmentée, dont Borges et Bioy Casares, à la façon de Sherlock Holmes, auraient adoré percer le mystère. Il y a cette raideur de vicaire, amollie par le temps, derrière laquelle on sent les effluves du passé, l'enfance anglaise dans le brouillard épais de Sturmer, près de Cambridge, où elle est née...
Marlène Amar, parlant de Charlotte Rampling, in TéléObs 2148 du 05/01/06.

Alexandrins (28)

... Et l'unique héritier de l'iconat des proses...

vendredi 8 décembre 2017

Faits et dits enfantins (540)

Marie (10 ans) fait de la pub :

"Les croquettes Minou
C'est pas des cailloux."

"Les bonbons Cassés
C'est pour les bébés."

"Les chewing-gums Mastic
C'est pour les moustiques."

"La laque cheveux pétrifiés
C'est super pour les pépés."


Bastien (9 ans) dit : "Moi, quand j'me couche, j'ai toujours chaud. C'est moi qui réchauffe mon lit. Et le matin, c'est le contraire : c'est mon lit qui a chaud et moi j'ai froid, alors mon lit me réchauffe."

Estacadres (229)

Toutes les langues du monde font commencer la dénomination du procréateur par le phonème méprisant P, et celle de la parturiente par le son approbateur M.
Georg Groddeck, Le livre du ça.

Figures médiatiques (68)

Le jeu à la fois égal et transformiste d'Alec Guinness, capable d'évoquer l'hébétude de Stan Laurel ou la légèreté de Fred Astaire...
F. Gorin, Télérama 2890 du 01/06/05.

Alexandrins (27)

...J'ai mordu dans un temps qui enfin m'a mangé.

jeudi 7 décembre 2017

Faits et dits enfantins (539)

  Poëme humoristique

Mitterrand ne se lave pas les dents
Chirac n'est pas un crak
Rocard élève des canards
Et D'estaing se masse les seins.

La Fontaine pleure comme une madeleine
Prévert s'ennuie comme un ver
Eluard se barre
Et Carême fait de la crême

Henri IV voulait se battre
Henri III ne voulait pas
Henri II se moquait d'eux
Henri I ne disait rien
Henri O était au pot
Marie (10 ans)


Bastien (9 ans), mécontent, prend son arc et nous balance trois flèches à chacune desquelles il accroche un fragment de ce message : "Arrêtez silvouplait/ de M'ENGUEULER!!! sinon/ plus d'amour."

Il dit : "Comment on sait que l'homme de Cromagnon a-t-il existé?
— Ben, on a retrouvé des crânes, et...
— Moi, je sais. C'est parce qu'ils ont dit à leurs enfants que leurs parents leur avait raconté que leurs ancêtres étaient des singes et qu'eux devenaient petit à petit des hommes, et leurs enfants l'ont dit à leurs enfants, et ça a continué à se dire jusqu'à nous."

Il dit : "Achille se repère à la vivalité [sic] des couleurs du jour pour savoir quand c'est l'heure de manger."

Estacadres (228)

Oter l'h de trône, c'est en ôter le fauteuil. H majuscule c'est le fauteuil vu de face, h minuscule c'est le fauteuil vu de profil.
Victor Hugo, Tas.

Figures médiatiques (67)

Le nez de Michael Jackson [ressemble] à un os de poulet...
Patrick Fournier, in TéléObs du 30/07/05.

Alexandrins (26)

... Car la merde est déchet mais n'est pas déchéance...

mercredi 6 décembre 2017

Faits et dits enfantins (538)

Marie (10 ans) écrit : "Pour moi, les tables de multiplication ont un sens.
Le 8 est orgueilleux, le 9 est dans les nuages, le 10 se fiche de tout, le 7 est toujours contre le 6 et fait tout son possible pour plaire au 8; le 6 se laisse maltraiter par le 7 et est un peu comme le 9. Le 5 est très affairé; le 4 gronde sans arrêt le 3; le 3 baisse la tête et regarde avec l'air d'un chien battu le 4. Pour moi le 2 et le 1 n'ont pas d'importance."


Bastien (9 ans) répond volontiers par paroles chiffrées ou gestes énigmatiques. Par exemple, je lui dis : "Tu portes la bassine ou le monopoly ?" Il répond : "Achille." [ = la bassine, parce qu'on y lavera le chien Achille.] Autre exemple : "Combien as-tu de timbres français?" La réponse est une devinette : "Entre 400 et 600." [Ça peut être 401 ou 599!]

Estacadres (227)

minuscule, sauterelle manchote, poussah flottant sur l'herbe de la phrase - la tête en périscope.

Figures médiatiques (66)

Nom pléonastique : Christian Lacroix (à porter). Il signe XLX.

Alexandrins (25)

... Saisissant sa pétoire au chambranle accrochée...

mardi 5 décembre 2017

Faits et dits enfantins (537)

Marie (10 ans) continue à se "déguiser" plusieurs fois par jour et, en plus, elle se met des soutien-gorges qu'elle bourre de chaussettes ou de coton ( pas trop, pour faire "réaliste").


Pour épater ses copains, Bastien (9 ans) affecte assez souvent de taper dans le ballon de volée, en accomplissant un saut en extension.

Il dit : "Ma spécialité, au foot, c'est l'aile de pigeon smashée [il prononce "smatchée"]. Quasiment imparable..."



Estacadres (226)

Etre marqué au B, c'est être frappé d'une infirmité quelconque, comme le bancal, le boiteux, le bigle, le borgne, le bègue ou le bossu.

Figures médiatiques (65)

Jean Rochefort, "...sa voix de dandy éternel..."
in Télérama 2867 du 22/10/04.

Alexandrins (24)

Certains qui se croient francs n'ont qu'un ça indocile,
Certains qui se croient francs ont un surmoi débile.

lundi 4 décembre 2017

Imaginaire et imagination

Le bestiaire est peuplé de bêtes. L'imaginaire peuple l'imagination. L'imaginaire est la déambulation des moines de la mémoire essentielle. De leurs corps et de leurs ombres. Qui se promènent sur l'œil de l'âme. Et s'y impriment.
Quels chemins suivre qui ne dévient vers le trou noir du positivisme ou les marécages et fondrières du subjectivisme? Celui de l'imagination, sans doute, qui nous sort de l'agrégat des atomes du monde et du moi.
Et celui de l'humour
Sans imagination, on n'est pas assez. Sans humour, on est trop.
Sans imagination on est insuffisant. Sans humour on est suffisant.
Plus grande est l'imagination plus elle est habitée. Mais ses habitants ne sont pas des représentations, ne sont pas des images : ils vivent. Le contraire de l'imaginaire est l'imagerie, le poison ornemental de l'imagination.

Faits et dits enfantins (536)

Marie (10 ans) m'écrit ce
    Poëme pour la fête des pères

Ils étaient rangés sur l'étagère
Et les gros avaient l'air sévère
Parfois ils étaient couverts de poussière
Les petits étaient tête en l'air.

Balzac, Proust, Hugo,
Tous étaient beaux.
Il y en avait des rigolos
D'autres un peu farauds

Poésie, littérature,.
Tous étaient une bonne lecture
Le début, la fin,
C'était d'un bon écrivain.

Lamort, la vie
On rit,
On pleure,
Mais ça ne compte pas pour du beurre!


Bastien (9 ans) prend des ampoules homéopathiques qui devraient l'aider à s'endormir. Sans résultat. Finalement, il dit : "Je crois que ce médicament ne fait pas effet avant mais après que je suis endormi. C'est pour ça que j'ai du mal à me réveiller le matin."

Estacadre (225)

"Faire une panse d'a", c'est-à-dire le début d'un "a" minuscule, signifie faire une petite partie d'un travail quelconque, y mettre la main. Ne pas faire une panse d'a, c'est ne rien faire du tout.

Figures médiatiques (64)

Michael Lonsdale a en lui une espèce d'épaisseur de de brouillard.
Michel Foucault.

Alexandrins (23)

...Car le secret n'est qu'un mystère de passage.

Faits et dits enfantins (535)

Marie (10 ans) n'a pas entendu son réveil ce matin ( ou il n'a pas sonné). C'est la première fois qu'elle va arriver en retard à l'école. Tout le monde sera assis, la leçon sera commencée, elle devra frapper à la porte, entrer, et voir tous les regards se tourner vers elle. Alors, elle pleure, chaudement, abondamment. Bastien (2 ans 1/2) la regarde un moment, et s'écrie tout à coup : "Macumba!"


Vu, avec Bastien (9 ans), Laurel et Hardy au Far West. Il est épaté, surtout de les voir danser et chanter. "Hardy, en fait, il est léger", me dit-il.

dimanche 3 décembre 2017

Estacadres (224)

Les pièces de monnaie autrefois fabriquées à Paris, dont la marque était un A, étaient réputées de meilleur al(l)oi. "Marqué à l'A" voulait alors dire : doué d'une qualité éminente.

Figures médiatiques (63)

Il ne faut pas être trop pessimiste non plus : parmi les deux ou trois cents qui occupent la scène (parisienne) française , il y en a bien trois ou quatre qui, littérairement, survivront...

Alexandrins (22)

Les portes des secrets ne sont que les premières...

samedi 2 décembre 2017

Faits et dits enfantins (534)

" A monsieur François Mitterrand, Président.

Monsieur le Président,

Vous venez d'être réelu, et j'en suis contente. Je voudrais vous faire part des problèmes qui me tracassent et j'aimerais que vous aidiez à les résoudre; voici quels sont ces différents points:
la paix entre l'Iran et l'Irak, l'arrêt des conflits au Liban, les conditions de vie des personnes malheureuses telles que les affamés, les réfugiés, les enfants battus. Je sais que c'est beaucoup, mais je pense que vous pouvez beaucoup et c'est pour cela que je vous ai écrit. Je vous serai reconnaissante si vous me répondiez et si vous essayiez de résoudre les problèmes que j'ai cités.
Sincèrement.
Marie Lecomte,  10 ans et demi, CM2.
Mon adresse [l'adresse suit].
PS. Je vous ai vu en chair et en os, à 4 ans et demi, sur la place de Saint-Pol-sur-Ternoise.


Bastien (presque 9 ans) dit :"Ça y est, maman, j'ai ciragé  mes chaussures!"

Il se voudrait plus rapide que Lucky Luke. Il s'entraîne et, un jour, me dit : "Papa, j'ai trouvé la vitesse maximaliste!"

Il dit :" Le serpent se dérobe de sa peau. Ça s'appelle la mue."

Estacadres (223)

Dans toutes les langues, la première lettre est prééminente.

Figures médiatiques (62)

"Comment vous sentez-vous?" demanda un journaliste à Arletty qui sortait du Palais de Justice où elle avait comparu pour "faits de Collaboration" (elle avait eu un amant allemand). Réponse :"Pas très résistante..."

Alexandrins (21)

Comme chemin frayé ne craint pas l'aventure...

vendredi 1 décembre 2017

Faits et dits enfantins (533)

Marie me raconte une histoire qu'elle prétend avoir imaginée : "Vous vous rendez compte, si on n'avait pas inventé l'électricité, on serait obligé de regarder la télé à la bougie!" (10 ans).


Bastien (bientôt 9 ans) s'est fait coudre un n° 9 sur son maillot de foot : "C'est celui de George Weah!" (l'auteur du but du PSG contre le Bayern, en novembre 94).

Le chien Achille s'est échappé. "Si en rentrant i' d'demande à boire, dit Bastien, c'est qu'il a fait l'amour.
— ?
— Ben oui, le sperme, c'est d'l'eau, hein !"

Estacadres (222)

Tout ce qui existe est symbole, tout ce qui arrive est parabole. La nature n'est pas illusion mais allusion.
Claudel.

Figures médiatiques (61)

Poutine, avec son visage aigu de rat blanc...[...]...Renaud, le chanteur ressuscité, avec sa bouille attendrissante de communiant qui a bu le vin de messe.
Françoise Giroud, Nouvel Obs 1981 du 31/10/02.

Alexandrins (20)

...Sous le flux floribond fusant des seins nectaires...

jeudi 30 novembre 2017

Martin Eden (Jack London)

On a célébré l'an dernier l'anniversaire de la mort de Jack London, que je n'avais pas relu depuis mon enfance. Je m'y suis remis avec Martin Eden, récit partiellement autobiographique. Aucun morceau de bravoure, aucun passage à noter dans ce roman indémembrable : c'est un corps animé; on n'en détache rien sans l'écorcher. Jack London écrit avec les 17 muscles de sa langue, sans compter les autres muscles de son corps, et il écrit avec l'infini de son désir et l'éternité de son âme. Naturaliste? Réaliste? Poète brut ou raffiné? Disons plutôt livreur d'expériences fraîches et de réflexions en abyme. Le folklore et l'hypocrisie puritaine sont ses repoussoirs. Il utilise l'argot quand l'argot est nécessaire, et le langage des dieux quand ils s'incarnent.
A huit ans déjà il écrit qu'il ne pourra pas vivre en deçà de l'horizon. Il pressent qu'au-delà est le vrai monde et, au-delà encore, l'essence du monde. London est un idéaliste qui hait l'idéalisme. Il est un idéaliste du réel. Titré en alcool et en adjectifs, Martin Eden offre un style charnu et délié à la fois. Et promet une lecture élastique et gymnique qui réchauffe. Tous les grands thèmes y sont traités de manière vivante et pensée: mensonge et vérité, apparence et réalité, amour sensible et amour fantasmé, dignité, humanité, justice sociale, oppression et liberté, etc.
Martin Eden est un roman-monde. Vivre est bon, mais vivre est un mal, telle est la conclusion - ambiguë -  de ce chef-d'œuvre de la littérature enragée.

Faits et dits enfantins (532)

Zézette, la jeune chatte de Marie, ferme les yeux quand elle boit.


Les grands de la classe unique de Bastien (CM1-CM2) préparent quelques saynètes pour la fête de Noël. Il manque un acteur, et le maître propose le rôle aux CE2. Bastien est volontaire et lève le doigt. "Je me suis dénoncé", commente-t-il.

Estacadres (221)

L'artiste peint les nuages pour évoquer la lune.

Figures médiatiques (60)

Le terrorisme littéraire, c'était quand on était sommé de choisir entre Audiard et Robbe-Grillet, deux réalistes au sens scolastique, le vélo poujadiste et le sadomasochisme glacé du Trans-Europe-Express.

Alexandrins (19)

Je suis le penailleux, la peau, le chiffonné,
La patoche à mitaine aux ongles dévernis;
Ma gueule est sale et moche et mon œil erroné
Porte le seul regard que Dieu n'ait pas fourni.

Du fond du caniveau toi qui m'as retiré
Presse mon oripeau et ma toile noircie,
Rends-moi l'humain aspect que j'ai trop ignoré,
La voix fraîche et le cœur à jamais adouci.

Suis-je enseigne ou haillon? Suis-je brave ou poltron?
Mes pieds sont noirs encore du limon de ma soue.
J'ai tant cauchemardé que Jésus m'en absout.

Mais c'est de ton œil bleu qu'il me faut le pardon;
La grâce du guerdon ta main me donnerait,
La merci de ton souffle une âme me rendrait.

mercredi 29 novembre 2017

Horizons (38)

Nous ne pouvons penser le futur sans penser à notre fin : aussi toute pensée du futur est-elle angoisse, et toute angoisse est-elle, par essence, tournée vers le futur.
La pensée du passé, au contraire, est sereine et apaisante. Le passé a été donné, nous le connaissons, il est pour nous image stable et objet de science certaine. Comment aimer l'avenir, s'il n'est pour nous qu'absence, si nous ne savons pas ce qu'il sera? Mais on peut aimer le passé puisqu'il est déterminé, puisqu'il s'offre comme chose. On peut le concevoir, puisque nos souvenirs nous le décrivent. On peut, en lui, éclairer sans cesse des détails nouveaux. Il n'y a ici plus de danger pour notre action, plus d'incertitude pour notre esprit.  Le passé ne contient pas de risque, et sa pensée est repos. Nous voici devant un réel qui ne peut que nous plaire, réel qui se présente en soi, que nous pouvons revivre  par mémoire sans effectuer l'effort qui nous empêcha jadis d'en goûter le prix, sans éprouver l'inquiétude qui nous dissimula la beauté des instants anciens lorsqu'ils étaient chargés de l'avenir qui allait les suivre. Et, alors que le futur contient notre mort, le passé contient notre être.Là est tout ce que nous avons été, toute l'histoire de notre vie, tout ce qui donne un contenu à ce que nous pensons lorsque nous disons moi. Aussi toute image du passé est-elle émouvante et belle. Les moindres détails s'y colorent d'une lumière de légende, propre aux spectacles que nous pouvons contempler sans agir. Délivrée de l'action et rendue au repos, notre pensée coïncide avec son contenu, se sent conforme au réel lui-même. Elle retrouve sa certitude et sa personnalité. Comment s'étonner dés lors que nous préférions ce calme et cette joie aux incertitudes du risque, et cet être qui fut le nôtre à ce qui sera notre néant?
Ferdinand Alquié, Le désir d'éternité.

Horizons (37)

Le feu faisait un corps à l'allumette.
Un corps vivant, avec ses gestes,
son exaltation, sa courte histoire.
[...]
La flamme
— en droite ligne, vite et la voile penchée
comme un bateau de régate —
parcourt tout le petit bout de bois,

Qu'à peine a-t-elle viré de bord
finalement elle laisse
aussi noir qu'un curé.
Francis Ponge, Lyres (L'Allumette), 1932.

Faits et dits enfantins (531)

Marie est dans la classe de CM2 cette année, et que lit-elle et relit- elle de manière presque continue? Un même roman-documentaire qui s'intitule ... La sixième (L'Ecole des Loisirs).


Bastien (8 ans 1/2) pratique un nouveau jeu qu'il appelle "chasse à l'homme" (avec son voisin Alex). Le chassé se cache dans le jardin tandis que le chasseur, armé, doit, en un certain temps, le découvrir et l'abattre. C'est un jeu qui ne se pratique que le soir, après le crépuscule.

Estacadres (220)

J'ai mis le surplus de mon trop
Dans le néanmoins de ton pire.
Léon-Paul Fargue.

Figures médiatiques (59)

Cameron Diaz est supersexy avec ce tic si érotique de la langue toujours prête à sortir.

Alexandrins (18)

...Et mes yeux circoncis saignent sous le khamsin.

mardi 28 novembre 2017

Faits et dits enfantins (530)

Marie (presque 10 ans), lisant Carmen, rencontre l'expression "Madre de Dios". Elle dit à sa mère : "Pourquoi ils répètent toujours "merde de Dieu"?"


Bastien (8 ans 1/2) a pris l'habitude, pour se coucher, de franchir sa chambre à 4 pattes, en diagonale. Il part du coin gauche de la fenêtre (côté Marie) et franchit sa chambre en 3 bonds de chien (ou de grenouille?) dont le dernier le fait atterrir sur son lit. Alors il peut se coucher.

Estacadres (219)

...Pomper le cyclope avec une pompe à bicyclette.
Apollinaire.

Figures médiatiques (58)

La tronche de la Sua Mediocrità Berlusconi. Son sourire est si large qu'on le dirait fixé à ses oreilles par des élastiques.

Alexandrins (17)

Un con qui souffre et se confie n'est-il pas homme?

lundi 27 novembre 2017

Faits et dits enfantins (529)

A bientôt 10 ans, Marie a des petites crises  "d'adolescence" un peu précoce. Hier soir, après un échange de mots vifs avec sa mère, elle a couru pleurer dans sa chambre, puis est redescendue lui jeter ce "cri" écrit (je respecte ses graphies)) : "J'en ai marre de cette baraque où on m'accuse de toutes sorte de chose. De sadisme par exemple. J'en peux plus, alors je craqque; un deluge de larmes sur l'oreiller et personne pour consoler. Quand je vois ça, ça me fous le moral à zéro. Sois à ma place, à l'école : travail, etc, à la maison, sa mère dit que j'embête Bastien [ son frère, à qui elle vient d'offrir un puzzle fait main pour ses deux ans]. piano, devoirs, la fin de la journée est vite là. En plus Bastien qui ne s'intéresse pas à mon puzzle.   Marie [avec une petite queue terminée en fleur]."


Bastien (8 ans 1/2) signe ce début d'histoire d'une grande originalité : "Une partie de chasse.
Aujourd'hui, je suis très content. J'accompagne papa à la chasse. On prépare Achille qui est tout content d'aller à la chasse." ...L'histoire s'arrête là.

Il fait le chien depuis qu'il a vu le cirque Plume : marche et saute à 4 pattes, aboie, pleure, se roule par terre. ne s'exprime que par "woof" et "ouaf!", lève la patte et se fait appeler, très classiquement, Médor. (J'ai oublié : il lape sa soupe).

Estacadres (218)

Allitération - Travail de terrassement pratiqué par un Arabe, tellement harassant qu'il conduit directement au lit.

Figures médiatiques (57)

Stéphanie Loïk, fille de Daniel Emilfork et Denise Péron, a bien connu Pierre Brasseur, dont elle dit : "Comme il se maquillait pas mal dans la vie, il se démaquillait pour entrer en scène."

Alexandrins (16)

...Je me forgeai, en séduisant, un cœur calleux.

dimanche 26 novembre 2017

Faits et dits enfantins (528)

Marie (9 ans 1/2) écrit aujourd'hui dans son journal : "Mes seins ont commencés" [sic]. Toute excitée, et un peu inquiète, parce qu'elle s'est découvert une petite boule sensible au tétin gauche...


Pour imiter ses camarades de jeu, Bastien lance de temps en temps un "Eh quoi?" ( "a" fermé) qui peut signifier "comment? Qu'est-ce que tu dis?" ou ne rien signifier du tout.

Estacadres (217)

Quand on est trois, mieux vaut être un des deux.
Bismarck.

Figures médiatiques (56)

Jean d'Ormesson . Son habit vert le fait rosir. (1999).

Alexandrins (15)

...L'industrie ne fera qu'affaiblir la morale.

samedi 25 novembre 2017

Faits et dits enfantins (527)

Poème retrouvé de Marie ( entre 6 et 7 ans) :

L'orage...
L'orage
est qel-quin
que les arbre retdoutent
mais, l'escargo aime
la pluis pareil pour
tout les animaux
qui aimes la pluis.
(papa aime l'orage mais quant il n'est pas dehor!)


Bastien (8 ans 1/2) me dit en m'envoyant le ballon : "T'as remarqué, papa, quand on joue au foot, on oublie tout."

Depuis quelques mois, tous les jours, il s'amuse à faire des sauts périlleux sur le canapé du salon (ne retombe cependant pas sur les pieds mais sur les fesses).

Estacadres (216)

Aujourd'hui, l'Allemagne est devenue tellement habitable qu'elle est dirigée par une ménagère.
H. M. Enzensberger, Nouvel Obs 2237 du 20/09/07.

Figures médiatiques (55)

Dustin Hoffman vu par sa partenaire Meryl Streep : "Il suffit de lui verser régulièrement un peu d'eau froide sur la tête, et tout va bien."

Alexandrins (14)

...Un bâton dans les dents, il se sentit mordant...

vendredi 24 novembre 2017

Faits et dits enfantins (526)

Poème de Marie (9 ans) :

Suzette,
ho, la coquette!
a mis sa robe blanche,
avec l'espérance
de séduire un garçon
     en pantalon!


Bastien (8 ans 1/2) dit : "Pourquoi j'ai pas les yeux qui clignent quand je dors? Et si c'est vrai que je dors avec les yeux entrouverts, pourquoi on voit pas mes rêves quand mes yeux tournent?"

Il me demande : "Et les hommes préhistoriques, comment ils ont su qu'il fallait faire l'amour pour avoir des enfants?"

Estacadres (215)

...Charles Quint [...] disait que le français était fait pour parler avec les amis, l'italien avec les amantes, le hollandais avec les serviteurs, l'allemand avec les soldats, l'espagnol avec les rois, le latin avec Dieu et le hongrois avec le diable!
Chico Buarque, Nouvel Obs 2106 du 17/03/05.

Figures médiatiques (54)

... C'est avec la même bonne superbe un peu niaiseuse et la même inattention branchée que Guillaume Durand* [...] recevra un vendeur de gaufres, une ex-star du porno, un chercheur à l'Ecole des Hautes Etudes, ...
Jean-Claude Guillebaud, TéléObs du 28/05/98.
*Présentateur d'une émission sur Canal+.

Alexandrins (13)

...La brebis et l'agneau alors se reconnurent...

jeudi 23 novembre 2017

Faits et dits enfantins (525)

Marie, ce soir, a décidé de prendre les choses en main : elle a fait la vaisselle (après avoir débarrassé et nettoyé la table), elle a mis son frère en pyjama, l'a couché, l'a endormi. Initiatives qui ne laissent pas de nous donner des idées...


Bastien (8 ans 1/2) dit : "Ça serait bien si on ne pouvait jamais mourir, si on inventait un médicament qui guérissait de toutes les maladies, surtout de la maladie de la mort. On prendrait ce médicament chaque année, le jour de son anniversaire, et on serait jamais mort. Mais ce serait très cher..."

Estacadres (214)

Il est profondément significatif que l'avènement de Wagner ait coïncidé avec celui du "Reich" ; ces deux faits attestent exactement la même chose : de l'obéissance et de bonnes jambes.
Nietsche, Le cas Wagner.

Figures médiatiques (53)

...éviter de se vêtir comme Jean-Pierre Chevènement. Ses costumes de gynécologue [...] le décatissent.
J. Belot, Télérama du 15/04/98.

Alexandrins (12)

...Et le mot sang, lui seul, fait saliver les bêtes.

mercredi 22 novembre 2017

Faits et dits enfantins (524)

Marie (9 ans) dit : "La pleurésie, c'est pas une maladie où on a tout le temps les larmes qui coulent?"


Bastien (8 ans 1/2) : "Ça existe des culs-de-jatte manchots?"

Il dit : "Quand je regarde le ciel, même la nuit, je suis ébloui. Même le bleu foncé me fait mal aux yeux, surtout s'il a des étoiles."

Estacadres (213)

Un Allemand est un homme incapable de dire un mensonge sans y croire.
Theodor Adorno, Minima moralia.

Figures médiatiques (52)

Certains acteurs ont l'air hantés, d'autres désaffectés. Singulièrement, je pense à à un père et sa fille : Nastassja Kinski la déshabitée et Klaus, la foule démente.

Alexandrins (11)

...Secoua son esprit avant de s'en servir.

vendredi 10 novembre 2017

Faits et dits enfantins (523)

    Changements de temps
Je ne crains pas la pluie
Avec mon habit gris,
Sous le parapluie.

L'arc-en-ciel
Est couleur de miel
Et de groseille.

Le soleil brille
Je joue aux billes
Même si je suis une fille.
(Poème de Marie - 9 ans).


Bastien (8 ans 1/2) a appris à fabriquer des roses avec des serviettes en papier : il en inonde la maison.

Bastien est en Grèce avec sa mère. Il nous écrit : " Chers papa et Marie, je vous écrit de la mer. C'est l'heure de la sieste, je me baigne beaucoup aujourd'hui il fait 38° demain il fera 40° j'en souffre hou la la mais seulement à l'intérieur. je parle grec je m'entends bien avec Mario*
gros bisous Bastienn"
*Le neveu gréco-portugais d'Evangelia, l'amie de Françoise.

Estacadres (212)

Il y a une allégresse mate, terrestre, intérieure, c'est l'alacrité.

Figures médiatiques (51)

Jean d'Ormesson, c'est la revanche du mondain sur Proust.
Bernard Frank, Nouvel Obs. 1722 du 06/11/97.

Alexandrins (10)

...Comme deux fleurs sur l'eau dérivant côte à côte...

jeudi 9 novembre 2017

Faits et dits enfantins (522)

Enthousiasmée par ses lectures de Marcel Aymé, Marie (9 ans) me demande de lire Les bottes de 7 lieues et les deux nouvelles qui suivent, A et B et Le proverbe (Gallimard, folio junior). Je le fais pour lui faire plaisir, mais plutôt, et je m'en aperçois tout de suite, pour me faire plaisir à moi, enfant enfoui qui ne demande qu'à être arrosé pour refleurir. Les bottes de 7 lieues, surtout, est d'une beauté et d'une humanité qui le situent d'emblée dans l'universel.


Bastien (8 ans 1/2) dit : "Les hommes ont un nom et un prénom. Les animaux n'ont qu'un nom, on ne sait pas si c'est leur nom ou leur prénom.
— Les hommes autrefois aussi n'avaient qu'un nom, il y a très longtemps.
— Alors ils étaient comme des animaux. Pour devenir un homme, il faut avoir un nom et un prénom.

Débarrassant les escalopes sous cellophane de leur buvard séparateur, il dit : "Je leur enlève leur serviette hygiénique."

Estacadres (211)

L'allégresse n'est pas la joie. L'allégresse est plus lyrique, plus noble, plus païenne et plus religieuse.
Marcel Jouhandeau, Chroniques maritales.

Figures médiatiques (50)

Elle doit avoir des morpions en peluche, la petite Goya.
J.-M. Gourio, Brèves de comptoir.

Alexandrins (9)

...Et du lait de ses dents fit le sang de ses crocs.

mercredi 8 novembre 2017

Les Enfants Tanner (Robert Walser)

Je relis Les Enfants Tanner, l'un des plus beaux livres du XXe siècle. Robert Walser (1878-1956) est un écrivain suisse-allemand. Doux et douloureux, tel on sent le jeune auteur (1906) dès les premières pages. Il a le cœur assez grand pour y faire entrer l'univers, bien que cet univers lui fasse mal. Il est généreux et il est fragile. Et ce qu'il écrit est une musique ample et lente qui fait à la fois pleurer et sourire; une musique où la mort et la vie sont présentes : le largo de l'instant charrié par le temps, de l'avenir lumineux et déjà fané.
L'écriture de Walser réalise ce tour de force physique et esthétique d'être à la fois légère et profonde, pleine et délicate. Savante d'une manière invisible : à voir tous ces mots simples alignés, on se demande d'où vient le charme, sinon d'une charge d'humanité puissante et rayonnante. Car ce qu'écrit Walser, il l'écrit sans esbroufe, sans joliesses, sans effets. La forme et le fond participent d'une même nécessité. Walser est l'exemple rare d'un écrivain "naïf" et sans détours qui, au lieu d'être touchant - quoique un peu ridicule - est au contraire bouleversant. Pourquoi? Parce qu'il est "naïf" en connaissance de cause, parce qu'il va jusqu'au bout de sa naïveté, qu'il ne nous amuse pas de ses propres leurres mais nous affronte sans distance à ce qu'il y a de plus brûlant chez les être. Ses appeaux sont vivants.
Le héros walsérien est en deçà du bon et du mauvais goût.Il va sincèrement au cœur des choses. Il vit dans l'idéale philadelphie.

Faits et dits enfantins (521)

Marie (9 ans) m'a écrit ce petit poème pour mon Noël et mes étrennes :
"Quatre escargots s'en allaient cartable au dos,
Ils rencontrèrent madame vachère, leur
commère; comment vous portez-vous, mes
petits chous?
Pas mal, pas mal, répondit l'animal."


Bastien (8 ans 1/2) dit : "Tu vois, les Japonais et les Chinois, c'est facile de les reconnaître. Les Chinois ont les yeux fermés, et les Japonais ouverts. En plus, les Chinois ne louchent pas alors que les Japonais louchent un peu."

Il dit : "Quand j'étais petit, je croyais qu'avoir une crise cardiaque c'était tomber ou mourir parce qu'on criait trop fort."

Il dit aussi : "Avant, je croyais qu'un masseur c'était quelqu'un qui démolissait avec une masse."

Estacadres (210)

Tout symbole vu à travers l'intelligence est allégorique.
Cesare Pavese, Le métier de vivre, II.

Figures médiatiques (49)

Balladur et Mitterrand, on dirait un puits en pneus et un nain de jardin.
J.-M Gourio, Brèves de comptoir.

Alexandrins (8)

...Echange son argent contre un agent de change...

mardi 7 novembre 2017

Faits et dits enfantins (520)

Marie (9 ans) a rédigé et agrafé "un joli conte illustré pour donner aux petits l'envie de lire".
Ça s'intitule Mais où est donc passée Minette? C'est l'histoire d'une chatte enceinte (elle avait écrit "en sainte") que Pierre et Isabelle cherchent partout et qu'ils trouvent finalement dans un tiroir... en compagnie de deux petits.

Quand je demande à Bastien (8 ans 1/2) le mot qu'il préfère : Maracaïbo ou Trifouillis-les-oies, il me regarde avec ce petit sourire qui signifie : comment pourrais-je hésiter?
Il dit que "bambino" veut dire "bébé noir".
Il chante : "Giuseppe Verdi i i
Et Piotr Tchaïkovski i i..."

Estacadres (209)

Le réalisme, en art, est grec.
L'allégorisme est hébraïque.
Cesare Pavese, Le métier de vivre.

Figures médiatiques (48)

Chirac? Pour moi? Une bite à lunettes.
J.-M. Gourio, Brèves de comptoir.

Alexandrins (7)

Certain rondier, voyant en son orbe un périple...

lundi 6 novembre 2017

Faits et dits enfantins (519)

Marie a 9 ans, elle est en CM2, mais elle se projette...
________________________________________________
Marie Lecomte  6e A  premier trimestre
_________________________________________________
 matières         notes           appréciations
mathématique    16            continuer. bien.
  français            19            très bon travail
orthographe       19,5         très bon travail
grammaire         18,5         très bon travail
conjugaison       18            bon travail
rédaction           19,5         formidable!!! quelle imagination!
histoire              18            continuer.
sciences nat.      16            à progresser.
sciences phys.   13,5         essaye de faire mieux!
musique            16            très bien.
sport                  12,5         passable
allemand           17,5         quel talent! quelle mémoire!
géographie        15            réviser la carte de France !!!
technologie       12            à progresser.
téâtre                 16            quel talent !!!! bonne comédienne.
travail man.       11            faire plus travailler tes mains.

_________________________________________________

le directeur         sauf 3 notes apparentes, l'enfant a de très bons résultats. attention au sport, à la technologie et au travail manuel!!!!
________________________________________________
le père  (signature)
la mère  (signature)


Bastien (8 ans 1/2) croit que "torpille" est synonyme de "tornade".

Il crache toujours ou, plutôt, "spite" comme un chiqueur.

Il me demande quelle différence il y a entre "adhésif" et "autocollant".

Il me dit : "Il y a quelques jours, quand tu parlais avec Marie, tu as dit le mot "quiproquo". Qu'est-ce que c'est?"

Estacadres (208)

Il y a allégorie lorsqu'il y a excès de symbole.
Jean-Louis Bory.

Figures médiatiques (47)

Moi je l'aime ce Balladur, on dirait de la charcuterie.
J.-M. Gourio, Brèves de comptoir.

Alexandrins (6)

...Qui vous donne le doigt de consulter ma chatte?

dimanche 5 novembre 2017

Voyage en Grande Margoulie

Extrait d'un article de Véronique Leroux-Hugon, conservateur de la Bibliothèque Charcot, à Paris, intitulé Des écritures par trop ordinaires? : "...le Voyage en Grande Margoulie, de Gérard Plaine, ne laisse rien entrevoir de sa "vraie" vie, mais exhibe sur 350 pages manuscrites une pensée au travail, se jouant de lui-même en imaginant tous les titres possibles à son œuvre, bâtissant un index, et surtout ces pages superbes du "pourquoi j'écris" dont un extrait me servira de citation finale : "J'écris comme chacun devrait le faire, car nous parlons tous de la même façon, mais chacun écrit singulièrement..."

Faits et dits enfantins (518)

Dimanche 30 août : c'est Marie qui, presque seule et en demi-secret, nous a préparé le déjeuner (juste avant de partir à la messe). Hors-d'œuvre : "champignons" faits d'œufs durs posés debout et surmontés de demi-tomates émaillées de petites pointes de mayonnaise. Le tout posé sur une feuille de laitue parsemée de rondelles de carottes et de radis.
J'ai moins apprécié le plat de résistance qui était une sorte de taboulé sans oignon ni menthe, un peu trop citronné et surtout truffé de raisins secs!
Dessert plus classique : crèmes Mont-Blanc chocolat et vanille censées se superposer (en fait mélangées) dans une coupe.
Bravo, Marie!


Bastien (8 ans 1/2) s'entête à faire des bulles avec sa salive, qui souvent ratent et se transforment en crachats : il se "concrache" donc, mouille ses vêtements, son assiette, ses jeux, ses draps, etc.

"Quand on tousse, est-ce qu'on chasse les microbes?"

"Les microbes, est-ce que les mouches sont assez petites pour les voir?"

"J'ai mis mon doigt dans mon cul et j'ai découvert que c'était bon."

Estacadres (207)

Zélie, qui allait et venait comme un grain de plomb dans une bouteille de vin de champagne.
Balzac, Ursule Mirouët.

Figures médiatiques (46)

Balladur, il fait sérieux, il ressemble à un animal qui enterre ses crottes.
J.-M. Gourio, Brèves de comptoir.

Alexandrins (5)

...Et Diafoirus éclate, et Phébus apparaît...

samedi 4 novembre 2017

Faits et dits enfantins (517)

Marie (9 ans) : "Maman, demain c'est la fête des pères, alors tu n'engueuleras pas papa. Et puis vous n'avez qu'à faire l'amour toute la nuit."

Bastien (8 ans 1/2) tempête et pleure pour qu'on le laisse regarder les matches de foot de la Coupe du monde qui se terminent à plus d'onze heures. Mais une fois il s'est endormi devant l'écran télé, une autre, il est allé se coucher avant la fin...

Estacadres (206)

Duchamp serait mort dans sa salle de bain, d'une crise de fou rire. Il lisait Alphonse Allais.

Figures médiatiques (45)

Balladur, c'est un œuf dur, mais y a pas le jaune.
J-.M. Gourio, Brèves de comptoir.

Alexandrins (4)

...Ainsi qu'un triste enfant pendu à la mamelle...

vendredi 3 novembre 2017

Alexandrins (1,2,3)

Rubrique nouvelle, sous forme d'anthologie apocryphe rassemblant des vers censés avoir été arrachés, dégouttant de points de suspension, à un contexte poétique qui nous demeure inconnu.
Exemples :

... Comme le chien friand de la merde du maître...

... Pauvre à manger le foin dont on fourrait les bottes...

 ... Et le vieux laboureur dont le soc émoussé...

Faits et dits enfantins (516)

Je trouve, pliée en 10 sur le buffet de la cuisine, une feuille que Marie a remplie comme suit :

                                                              MON TESTAMENT

Je donne mon argent 300 F à papa, maman, Bastien, 100 F à mes cousins-cousines-oncle ect... et le reste aux pauvres et à monsieur le curé. tous mes vêtements à mes cousins-cousines. tous mes jouets partagés pour Bastien-cousins-cousines et ceux qui ne veulent pas aux pauvre
                                                         MON DERNIER
       souhait     est      d'avoir
LUCIEN, son fils et la St Vierge

        DANS        MA
                  TOMBE!


Bastien (8 ans 1/2) dit à sa mère : " J'arrive pas à croire que papa a déjà 51 ans! tu te rends compte, plus d'un demi siècle!
— Eh oui! et qu'est-ce que ça te fait quand tu y penses?
— Ça me fait triste."

Il dit : "J'aimerais savoir ce qu'il y a derrière une calculatrice!" [électronique]

Estacadres (205)

Quand un homme sent sa poitrine comme une cage dont tous les oiseaux noirs se sont envolés... il est libre, il est léger. Et aussitôt il aspire à retrouver ses vautours.
Samuel Bellow, Herzog.

Figures médiatiques (44)

Le cinéma de Jean-Pierre Mocky : potacho-carabinesque.

jeudi 2 novembre 2017

Faits et dits enfantins (515)

Marie (9 ans) note dans son carnet "intime" : "J'ai deux fiancés, Christophe et David [ et Olivier, rajouté deux jours plus tard].  Je passe de l'un à l'autre."

Ce dont Bastien (8 ans 1/2) parle le plus souvent : l'âge qu'il atteindra, et la mort (la sienne, en particulier).
Il me dit : "Tu sais pourquoi, à l'école, j'ai toujours beaucoup d'idées?
— ...?
— Parce que j'arrête pas de mâchonner mon crayon."
Il me dit encore : "Quand j'étais petit, je croyais que le "mollard", c'était une partie du corps qui s'en allait. Alors je m'étais dit que j'cracherais jamais!" Mais il crache abondamment.